mardi 22 septembre 2020

Mieux que la colère

 En parcourant la rubrique Divertissement de GoogleActualités, j’apprends la mort de Michaël Lonsdale.

il s’avère que le murmure

mieux que la colère

fait trembler les murs

Eric Chevillard

L'Autofictif: 4458

 

 

La parole, le silence, la source

Les acteurs qui parlent sans silence ne font que du bruit, on n’entend pas la source. Il faut essayer de trouver une manière de faire le bruit de la parole qui en même temps fait entendre le silence.

Claude Régy

dans Libération
Michael Lonsdale, génie du mal
Par Luc Chessel — 21 septembre 2020 à 20:51

 

La loi des séries


 

lundi 14 septembre 2020

Le rectangle dans la main

 C’est en moi-même que je cherche les photographies, quand, mon appareil en main, je jette un œil au-dehors. Je peux matérialiser ce monde de fantômes lorsque je rencontre quelque chose qui résonne en moi.


Sergio Larrain,
El rectangulo en la mano,
Cadernos brasileiros,
mai 1963

Le temps des semailles


 

jeudi 10 septembre 2020

samedi 5 septembre 2020

Je fais des photos aussi le 14 juillet

J'ai une maison ici aussi

Si t'entends pas le bla bla bla bla bla

 Le potin
 
Il vit là sur les langues pendues
Prêt à tomber dans l'oreille d'un bavard
Elles aiment bien le manger tout cru
Les grandes bouches, sale histoire
Les commères en raffolent
Il plaît aussi aux cagoles
Il s'invite aux soirées mondaines
Aux apéros dînatoires
Au bureau dans les couloirs
Il fait son chemin, qui?
Le potin, le potin, le potin
On dit qu'il vient de loin, qu'il a beaucoup voyagé
De bouches à oreilles
De bouches à bouches, il s'est noyé
Sur les langues de vipères, il dit pas toujours vrai
Il parle bla bla bla
Est ce que tu connais?
Ça fait bla bla bla bla bla bla bla
Bla bla bla bla bla bla bla, ha ha ha
Si t'entends pas le bla bla bla bla bla
Ça veut dire qu'il parle de toi ah ah ah ah ah
Psst! Il voudrait finir sur Closer
À côté des stars en dépression, en dépression
Tirer le portrait de Bieber
Parce qu'il sait que ça gagne beaucoup de pognon
Faire de la haute coutume pour Sandrine
Lui tailler son plus beau costume
Dire à toutes ses anciennes copines
Qu'elle a encore triplé de volume
Le potin, le potin, le potin
On dit qu'il vient de loin, qu'il a beaucoup voyagé
De bouches à oreilles
De bouches à bouches, il s'est noyé
Sur les langues de vipères, il dit pas toujours vrai
Il parle bla bla bla
Est ce que tu connais?
Ça fait bla bla bla bla bla bla bla
Bla bla bla bla bla bla bla, ha ha ha
Si t'entends pas le bla bla bla bla bla
Ça veut dire qu'il parle de toi ah ah ah ah ah
Si t'entends pas le bla bla bla bla bla
Ça veut dire qu'il parle de toi ah ah ah ah ah
Ah mais je t'ai pas dit
Putain la meuf elle pé-pom mon style (Ah ouais?)
J'sais pas où elle l'a trouvé celui là
Alors qu'en vrai elle est cheum (Ah ouais?)
Elle avait une grosse crotte de nez
T'sais qu'elle s'est refaite faire les seins (Ah ouais?)
En vrai elle en a une toute petite
Ça fait bla bla bla bla bla bla bla
Bla bla bla bla bla bla bla, ha ha ha
Si t'entends pas le bla bla bla bla bla
Ça veut dire qu'il parle de toi ah ah ah ah ah
Bla bla bla bla bla
Ça veut dire qu'il parle de toi ah ah ah ah ah
Si t'entends pas le bla bla bla bla bla
Ça veut dire qu'il parle de toi ah ah ah ah ah
Paroliers : Oceane Colom / Valentin Marceau
 Chant :Suzane

L'oeil, le regard, l'index, la machine