mercredi 24 février 2016

jeudi 18 février 2016

Mais on peut quand même attendre


Un jour, alors qu’on attend dans la voiture, Bertrand, un malade, me dit en souriant :
-Christian et moi, on attend que nos dents repoussent.
Je dodeline de la tête avec une moue et un haussement d’épaule :
-Ça ne se peut pas.
- Oui, continue-t-il, mais on peut quand même attendre.
Emmanuelle Guattari / La petite borde

Se croire ailleurs